Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Brèves > L’ONPES lance un appel d’offre de recherche pour étudier "l’invisibilité sociale".

L’ONPES lance un appel d’offre de recherche pour étudier "l’invisibilité sociale".

Imprimer cette page

[12 novembre 2014] L’appel d’offre lancé par l’ONPES a pour but d’accompagner le travail que l’Observatoire poursuit depuis plusieurs mois sur ce qu’il a appelé les « publics invisibles ».

En effet, force est de constater que de nombreuses situations de pauvreté et d’exclusion sociale échappent encore à l’observation . Ces situations concernent des populations qui renvoient à une invisibilité comprise comme une forme d’absence dans l’espace public et de non prise en compte par les politiques sociales. Inversement, d’autres publics, de crainte d’être stigmatisés du fait d’une vie non conforme à la norme, peuvent choisir de se rendre invisibles.

L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, qui est chargé de rassembler les données relatives aux situations de pauvreté, de précarité et d’exclusion dispersées, sous-exploitées et difficilement accessibles et qui a pour mission de contribuer au développement de la connaissance de ces phénomènes, notamment dans les domaines mal couverts par les études et les statistiques existantes, a considéré qu’il était important de développer la connaissance sur cette thématique de l’invisibilité sociale de certaines catégories de la population.

C’est pourquoi il lance un appel d’offre avec deux axes principaux : documenter certains « publics invisibles » (les pauvres en milieu rural, les travailleurs non salariés pauvres, l’entourage familial des enfants placés) et mieux comprendre et identifier les mécanismes producteurs d’invisibilité (via l’analyse de l’invisibilité dans les médias, la réalisation d’entretiens auprès d’élus et la construction de groupes de discussion de travailleurs sociaux).

La date limite de remise des propositions est le 24 Novembre 2014 à 17h.

Consulter l’appel d’offre